> L’horloge d’aucun temps

L’horloge d’aucun temps

Par | 2018-02-19T09:02:47+00:00 25 mai 2014|Catégories : Blog|

 

Il fau­drait une hor­loge de tous les temps
Celui de l'éphémère pour qui
la jour­née de l'homme est l'éternité
celui de la comète qui raie le ciel
sans lais­ser de cica­trice
celui du grillon samou­raï de la prai­rie
celui de la sau­te­relle por­teuse de sabre
celui de la vipère au gou­pillon mor­tel
celui de l'alerce et du séquoia
qui sont adultes à mille ans
et enfin celui de l'homme

Cette hor­loge au cadran immense
aurait des mil­liards d'aiguille
adap­tées à chaque vivant
qui ne ver­rait rien que la sienne
De gauche à droite cette aiguille
remon­te­rait d'abord la pente
pour ensuite la redes­cendre
cha­cune à sa propre vitesse
A six heures serait la nais­sance
A douze heures serait l'apogée
A dix-huit heures serait la mort

Ah mieux vau­drait sans doute
une hor­loge d'aucun temps.

Sommaires