> Mohammed Bennis

Mohammed Bennis

Par |2018-08-16T06:50:21+00:00 13 septembre 2014|Catégories : Blog|

MOHAMMED BENNIS est un poète arabe, né en 1948 à Fès (Maroc) et vit depuis 1972 à Mohammedia. Auteur de plus d’une tren­taine de titres (poé­sie, prose, essai et tra­duc­tion).

Des œuvres de lui sont tra­duites en plu­sieurs langues. Ses recueils de poé­sie publiés dans une tra­duc­tion fran­çaise : Le don du vide, (poèmes tra­duits par Bernard Noël en col­la­bo­ra­tion avec l’auteur, L’Escampette 1999, 2e édi­tion, 2002) ; Désert au bord de la lumière (poème tra­duit par Abdelwahab Meddeb, Al Manar, 2008) ; Un fleuve entre deux funé­railles, (poèmes tra­duits par Mostafa Nissabouri, L’Escampette, 2003) ; Le livre de l’amour, (poèmes tra­duits par Bernard Noël en col­la­bo­ra­tion avec l’auteur, Al Manar, 2008) ; Feuille de la Splendeur (poèmes tra­duit par Bernard Noël en col­la­bo­ra­tion avec l'auteur, Cadastre8zéro) ; et Lieu Païen (poèmes tra­duits par Bernard Noël en col­la­bo­ra­tion avec l’auteur, l’Amourier 2013).  

Parmi les prix qu’il a reçus : Le grand prix maro­cain du livre 1993, le prix Feronia de la lit­té­ra­ture inter­na­tio­nale (Italie) en 2007, le prix Al-Owais de la poé­sie (Doubaï) en 2007, le prix de la culture magh­ré­bine (Tunisie) en 2010, le prix Ceppo de la lit­té­ra­ture inter­na­tio­nale (Italie) en 2011, et le prix Max Jacob étran­ger pour Lieu Païen en 2014. Il a tra­duit notam­ment en arabe Georges Bataille, Abdekebir Khatibi, Stéphane Mallarmé, Abdelwahab Meddeb et Bernard Noël.

X