> Passade

Passade

Par | 2018-05-25T01:19:04+00:00 7 décembre 2015|Catégories : Blog|

 

Le bon­heur est dans la gar­rigue,
Dans les vignes, dans le maquis…
Je laisse aux rumeurs mes intrigues,
Mes bouts-rimés et mes cro­quis.

 

Je laisse aux cintres mes cos­tumes,
Mes tra­gé­dies pleines de trous,
Mes haut-le-coeur, mes amer­tumes,
Mes coups tor­dus et mes cour­roux.

 

Je laisse aux vents mes anec­dotes,
Mes lam­beaux aux épou­van­tails ;
Je meurs, pour le plai­sir des doctes
Sœurs, tout entier et en détail.

 

Je laisse aux gueux mes vieilles laines,
Mes cor­nets, mes dés, mes hasards,
Ma cale­basse à moi­tié pleine,
Ma came­lote de bazar…

 

Je laisse toute ma quin­caille,
Ma mari­nette, mon poin­tu,
Mes coquillages qui rous­caillent,
Ma man­do­line aux for­vê­tus.

 

 

 

Marinette : ancien nom de la bous­sole.
Pointu : embar­ca­tion de Toulon, poin­tue des deux bouts, gréée d'une voile latine.
Forvêtu : homme de rien à qui on a mis un bel habit, qu’on a vêtu hors de sa condi­tion. L’orthographe fort-vêtu n’a pas de sens.

X