> Poèmes qui se contredisent

Poèmes qui se contredisent

Par |2018-10-19T04:40:10+00:00 29 juin 2014|Catégories : Blog|

 

D’après le film Nuit et Brouillard d’Alain Resnais

 

1.
Encore des cau­che­mars, la nuit der­nière.
J’ai rêvé d’une tête sans oeil droit dans un amas de têtes humaines.
De cadavres dans des fosses, de bottes de sol­dats.
Un régime de ter­reur pro­voque ces hor­reurs.
Ils ont fait ce qu’ils ont fait à cause du lais­ser-faire.
(On a déjà enten­du cela, n’est-ce pas?)
Mais là n’est pas toute la véri­té.

2.
Lorsque deux per­sonnes peuvent com­mettre le mal
ce qui dis­tingue celle qui choi­sit de s’abstenir
c’est sa croyance en une vie meilleure.
Que vous ne com­pre­niez pas est à la fois heu­reux et mal­heu­reux.
Heureux : vous pou­vez encore rêver la nuit et vous sen­tir entiers.
Malheureux : vous ne pour­rez jamais com­prendre les vic­times de
telles hor­reurs.
Somme toute, avec ou sans cau­che­mars, nous sommes tou­jours vivants.
Le mal est sans mesure, l’amabilité et la bon­té aus­si.
On ne peut échap­per à son pas­sé.
Surtout pas avec un film et un bol de pop­corn, un same­di soir.

 

media somño­lien­ta
y lle­na de pol­vo
viene

X