> Un pain dans chaque ombre

Un pain dans chaque ombre

Par | 2018-05-27T23:25:23+00:00 20 septembre 2014|Catégories : Blog|

 

Entre auvents et volées de cloches
prières et colombes s’étendent
au long de la rue.
Et la mère, abî­mée,
dans son agi­ta­tion de pla­cards,
dans ses allées et venues
sur la toile sombre,
dans la jour­née sombre
où l’herbe suc­combe.
Les auvents s’écroulent
comme des colombes mortes.
Ainsi s’accumulent les heures,
le cra­que­ment du bois,
les ombres des syco­mores
en plein silence,
en plein milieu d'un vide
qui par­court ton dos ;
les heures s’accumulent
longues heures de cet hiver
moi­sis­sant.
Mais la clô­ture pro­tège le jar­din
constel­lé de faïence.
Cet âge
tremble encore sur la branche
comme un oiseau bles­sé
et au cré­pus­cule
s’ouvre au tor­rent
d’une nos­tal­gie qui enfle.

    Traduction : Olivier Tafoiry
 

X