> Une mélodie silencieuse

Une mélodie silencieuse

Par | 2018-05-23T14:51:40+00:00 5 décembre 2013|Catégories : Blog|

 

Une mélo­die silen­cieuse
Une voie faible devient de plus en plus cou­ra­geuse
Des images déchi­rées, brû­lées, racontent un conte
Les mots dra­ma­tiques chantent
Une musique enivrante
rêves-tu encore ? rêves-tu de ton tré­sor ?
Le trou­ver, c’est ton devoir, ton sort…
UNe meLODie SiLeNCieUSe
Une force, une flamme, un éclat
Pourras-tu entendre ton coeur qui bat ?
vois-tu cette main douce et sereine ?
Une main froide qui veut tenir la tienne…
entends-tu le bruit de la pluie ?
Sens-tu le froid de la neige ?
Cette fan­tas­ma­go­rie, la vivrais-je ?
Oui mais, qui suis-je ?
Je suis le temps qui a déci­dé de reve­nir
Je suis la chan­son qui te laisse cou­rir
Je suis un citoyen, un pas­sant, un men­diant
Je suis quelqu’un qui n’existe pas
Peut-être un évé­ne­ment qui ne s'est pas encore pas­sé
Je suis une porte qui n’a jamais été fer­mée…
Je suis un micro noir
Je suis une voix qui a ces­sé d’entendre et de s’asseoir
m’entendez-vous ? Je suis la voix de la gloire.
UNe meLODie SiLeNCieUSe
Le visage de la lune est en face de moi
Être un cou­reur heu­reux, c’est un choix,
Le choix de chan­ger l’ordre éta­bli
J’ai fait une pro­messe,
je com­men­ce­rai à par­tir de cette nuit bénie
Tranquillement, je dors en sachant
que demain le soleil brille­ra
et que le par­fum de la joie m’embaumera…
La lueur de l’espoir sup­pri­me­ra le désar­roi.
UNe meLODie SiLeNCieUSe
Une voix faible devient de plus en plus cou­ra­geuse
Je sais que je suis pauvre, une per­sonne faible
Je sais qu’il y a des riches, des puis­sants,
des oppor­tu­nistes et des mani­pu­la­teurs
qui essaient de nous tuer avec leurs regards per­vers
mais… ne soyez pas si fiers
Un jour tout le monde retour­ne­ra à la pous­sière.
eNTeNDez-vOUS CeTTe meLODie SiLeNCieUSe ?
qu’avez vous choi­si ? La mort ou la vie ?
Demain, il sera trop tard
Pour choi­sir entre la lumière et le noir.

X