> D’avoir cueilli dans nos gorges

D’avoir cueilli dans nos gorges

Par | 2018-02-22T11:31:17+00:00 24 avril 2014|Catégories : Blog|

 

D'avoir cueilli dans nos gorges le cri rauque des pierres
Nos voix ont pris l'accent des galets sous la vague
La rumeur poi­vrée de l'eau à l'approche des chutes

Nous dévo­rons joyeux le gras de la lumière
Il y a des esca­liers dans nos rêves
Et très sou­vent des gants
Que nous enfi­lons pour cares­ser l'oubli

D'avoir abri­té dans nos yeux le tumulte des chairs
Nos regards sont plus lourds de secrets
Et moins brillants d'étoiles que l'enfance y cachait

Sommaires