> Orgies de blés nouveaux

Orgies de blés nouveaux

Par | 2018-06-20T09:43:29+00:00 6 avril 2014|Catégories : Blog|

 

Le pay­sage fris­sonne et pas à pas
tu danses et ne pèses rien dans l’air !

Ton désir est d’aller plus vite
et qu’un soleil accueille la pré­ci­sion de tes jours ! 

Angélique et sans aile comme un voleur de feu 
der­rière un Masque de silex louant la dou­ceur des étés
tu arrives de jour navi­ga­teur exté­nué
tu réchauffes la terre bri­sant une à une les étoiles
tu avales ces vies habi­tuées de gémir comme les Ogres des forets

Tes longues habi­tudes  tes cris de labou­reur domes­tique
paissent avec les bêtes et les ser­vantes ! 

Dans les étables cras­seuses le sang gluant coule en sacri­fice

Les bœufs tracent des lignes qu’il faut chaque jour relire
jusqu’au dégoût et trans­per­cer l’humus pour exté­nuer ta faim !
Patience ! Une main d’esclave demain sera maî­tresse   A chaque pas
des gestes larges char­gés de grain gar­de­ront tes secrets !

Ce chant de vie quand les blés sont en herbe !
Les ves­tales ont cœur à dire le can­tique des morts
L’alouette chante le grain nou­veau et la nature vive
Au cœur des mois­sons que la lumière est belle !

X