> Isabelle Lévesque, Tout Oracle

Isabelle Lévesque, Tout Oracle

2018-01-30T21:58:23+00:00

Or se levait sur la branche
la feuille iri­sée en même soleil : s’assoupir
ber­cé des nues. Les ramures orien­taient
le secours du jour.

Nos pieds mesu­rés dan­saient sur la mousse et l’écorce,
le pli d’une résis­tance. Tout
à l’arbre rap­por­té. La toise offre une ombre
ou un repos de mémoire (l’abri des feuilles).

Tes mains retour­naient les graines.
Je crai­gnais la vie : répandre sur le sol l’attente.
Fine couche et, légère, la dis­per­sion du chant.
Une voix sereine pour les mots de l’or
levés en mou­ve­ment pareil.

Lire sur tes lèvres. Un espoir
s’arrête sur nos pas, craquent les feuilles
(l’hiver der­nier, sédi­ment).
Te regar­der.
Accroche hier en souffle.

Le poème ne fut
qu’un retour – le repère ?

J’attends blot­tie le pur essor des ailes.
Quelques feuilles caduques affrontent le vent
avant la chute des mots infimes. Assourdis,
der­nier rebond.

Dispa­raître. Un mur­mure.
Nos cer­ti­tudes offrent une issue : au prin­temps
l’or retient son souffle pour écrire l’été.

Retour à naître.

Nos pas sou­lèvent les feuilles.
Même et tou­jours, depuis l’orée. À finir,
une branche
silen­cieuse.

Le jour vient : plus une écharde au ciel.
Le souffle des sai­sons porte la nou­velle :
semence de lumière.
Plus une ombre à cou­rir, ronde et sur­face,
la glace fond. La trans­pa­rence, plus à prou­ver.
Tout oracle.

C’est l’été, son règne éter­nel.
Sur mes doigts, j’épelle tes cou­leurs.
Nous appre­nons, mur­mure savant,
l’orthographe des tables d’argile :
une fois le jour, ajout.

 

Présentation de l’auteur

Isabelle Lévesque

 Isabelle Lévesque  a publié en 2011 Or et le jour  (antho­lo­gie Triages, Tarabuste), Ultime Amer  (Rafael de Surtis), Terre ! (éd. de l’Atlantique), Trop l’hiver (Encres vives).

Elle a fait paraître en 2012 : Ossature du silence (Les Deux-Siciles), en 2013 : Un peu de ciel ou de matin (Les Deux-Siciles), Va-tout (Éd. des Vanneaux) et Ravin des nuits que tout bous­cule (Éd. Henry). En 2013 éga­le­ment un livre d’artiste en fran­çais et en ita­lien a été édi­té : Neve, pho­to­gra­phies de Raffaele Bonuomo, tra­duc­tion de Marco Rota (Edizioni Quaderni di Orfeo).  En 2015 : Tes bras seront (poèmes tra­duits en ita­lien par Marco Rota – Edizioni Il ragaz­zo inno­cuo, coll. Scripsit Sculpsit) et Nous le temps l’oubli (Éd. L’herbe qui tremble).

Voltige ! (Éd. L’herbe qui tremble) est paru en avril 2017.

Isabelle Lévesque écrit des articles pour plu­sieurs revues : La Nouvelle Quinzaine Littéraire, Europe, Terres de Femmes, Recours au Poème, Terre à ciel, Diérèse, Poezibao …

 

 

Isabelle Lévesque

Autres lec­tures

Isabelle Lévesque, Ossature du silence

Arriver aux Andelys, c’est d’abord être cap­té par un pano­ra­ma auquel rien, au cours d’un calme voyage, n’avait pré­pa­ré. Avant de voir émer­ger les Andelys, rien n’indiquait que nous tom­be­rions nez à nez [...]

Isabelle Lévesque, Nous le temps l’oubli

Une poé­sie d’ajour et d’amour Ellipses et trous d’air tissent la langue d’Isabelle Lévesque ; volon­té d’épuration de la part de la poète ? Probablement pas, car il s’agit d’une langue très maté­rielle dans ses [...]

Diérèse 68 et 69

  DIÉRÈSE n ° 68, SUR LE BLANC DU MONDE.     Cette livrai­son de Diérèse fait 304 pages : cela se passe de com­men­taires. Daniel Martinez, dans son édi­to­rial, com­mence par signa­ler que [...]