Naissance du blanc, Gilles Baudry & Nathalie Fréour

Par |2018-01-06T15:53:39+01:00 17 février 2017|Catégories : Critiques, Gilles Baudry|

En cette créa­tion artis­tique, le poète Gilles Baudry et la plas­ti­ci­enne Nathalie Fréour dia­loguent et nous offrent à décou­vrir un lieu qui se tient à la lisière du vis­i­ble et de l’invisible. Les pas­tels invi­tent à rejoin­dre un paysage intérieur où la lumière de l’Esprit aide à une lec­ture médi­ta­tive du lieu, en écho aux vers de Gilles Baudry, ils nous don­nent à con­tem­pler : « un ici tra­ver­sé d’ailleurs ». Tout en ce lieu respire le mys­tère et invite à la louange, le paysage vient habiter l’âme de l’artiste et du poète et le regard s’« empar­a­dise », tourné vers le ciel et la mer. Un paysage prop­ice à la médi­ta­tion pour enten­dre le silence intérieur si néces­saire à la Ren­con­tre. Des néol­o­gismes comme « s’ensilencer » afin de « s’emparadiser » s’imposent pour traduire cette expéri­ence spir­ituelle. La présence humaine en ce lieu s’accorde à la louange des élé­ments et entend le « mag­ni­fi­cat des collines » ; ici

 la lumière fait son miel
de tout ce qu’elle touche
ici
prière et poésie
se pollinisent

 

Gilles BAUDRY Nathalie FREOUR, Naissance du blanc

Gilles BAUDRY Nathalie FREOUR, Nais­sance du blanc, édi­tions CRER, Abbaye Saint-Guénolé de Lan­de­ven­nec, 2016, 32 pages, 13 euros.

lumineux et puis­sant aus­si ce souhait que tout corps porté en terre, germe à l’image du Vivant! Ce lieu attendait depuis tou­jours le poète pour lui ouvrir la porte du mys­tère et lui dire :

En toi
le ciel descend
te printanise

en écho cette réponse:

 Et si notre retrait
était une façon de rejoindre ?
Enc­los ouverts,les monastères
Lieux d’écoute, d’accueil et d’espérance
Lieux d’humanité et d’incarnation
d’unification dans l’effacement de soi.

Un lieu où le nuage « vient dans votre paume » où « les prières auront fleuri », où « l’air qu’on respire : invite à s’alentir/accorde à tous nos gestes calme et vraie mesure … ».

Les poèmes de Gilles Baudry nous don­nent à voir ce lieu de vie auquel il com­mu­nie, nous inci­tent à entr­er à l’écoute de son monde intérieur, du notre aus­si et nous invi­tent à vivre toutes les « petites heures du temps ordi­naire » . Pour clore ce recueil, deux pas­tels et deux poèmes intens­es dans l’épure afin de traduire le silence et l’écoute néces­saires pour entrevoir dans la trans­parence du monde ce Pays Blanc : « ce lieu qui nous accorde ».

Présentation de l’auteur

Gilles Baudry

 

Gilles Baudry est moine et poète. Son œuvre est pub­liée aux édi­tions Rougerie et Ad Solem.

Autres lec­tures

Chronique du veilleur (2) – Gilles Baudry

Gilles Baudry prie et écrit dans l’abbaye de Lan­de­ven­nec. Son œuvre, pub­liée chez Rougerie, témoigne de son expéri­ence du sacré, de cette approche de l’invisible dans le vis­i­ble que tous les poètes, plus […]

Demeure le veilleur de Gilles Baudry

Ici, nous aimons Gilles Baudry. Pour Recours au Poème, Gilles Baudry est un poète des pro­fondeurs. L’un des plus émi­nents. Et com­ment pour­rait-il en être autrement avec la vie que cet homme a choisi […]

Rencontre avec Gilles Baudry

Cher Gilles Baudry, mer­ci d’ac­cepter cet entre­tien depuis ce lieu de silence et de prière qu’est l’Ab­baye de Landéven­nec dans laque­lle vous vivez. Vous êtes moine. Vous êtes poète dont l’œu­vre est publiée […]

Gille BAUDRY : Sous l’aile du jour

(…) oser le chant Pour con­jur­er la nuit … on lit dans un autre poème: (…) Et la voix per­due de l’enfance T’accorde le chant intérieur Qui descelle la nuit Tu recou­vres la […]

Naissance du blanc, Gilles Baudry & Nathalie Fréour

En cette créa­tion artis­tique, le poète Gilles Baudry et la plas­ti­ci­enne Nathalie Fréour dia­loguent et nous offrent à décou­vrir un lieu qui se tient à la lisière du vis­i­ble et de l’invisible. Les […]

mm

Ghislaine Lejard

Ghis­laine Lejard a pub­lié plusieurs recueils de poésie, dernières paru­tions en 2015 : Si brève l’éclaircie (ed Hen­ry), en 2016 : Un mille à pas lents (ed La Porte), 2018 a col­laboré avec 25 textes au livre de Bruno Roti­val Silence et Partage (ed Medi­as­paul, 2019 Lam­beaux d’humanité en col­lab­o­ra­tion avec Pierre Rosin ( ed Zin­zo­line). . Ses poèmes sont présents dans des antholo­gies, dans de nom­breuses revues et sur des sites. Elle col­la­bore régulière­ment pour des notes de lec­ture ou des arti­cles à des revues papi­er et des revues numériques. Des plas­ti­ciens ont illus­tré de ses poèmes, des comé­di­ens les ont lus. Elle organ­ise des ren­con­tres poé­tiques. Elle a été élue mem­bre de l’Académie lit­téraire de Bre­tagne et des Pays de la Loire, en 2011. Elle est mem­bre de l’association des écrivains bre­tons ( AEB). Elle est aus­si plas­ti­ci­enne, elle réalise des col­lages. Elle a par­ticipé à des expo­si­tions col­lec­tives en France et à l’étranger et a réal­isé des expo­si­tions per­son­nelles. Ses col­lages illus­trent des recueils de poésie. Elle col­la­bore avec des poètes à la réal­i­sa­tion de livres d’artiste http://ghislainelejard.com/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghislaine_Lejard Elle ani­me des ate­liers de col­lage. Elle pra­tique l’art postal, a réal­isé à Nantes et en région nan­taise des expo­si­tions d’art postal ; elle a ini­tié le con­cept de « rich­es enveloppes », asso­ciant col­lage et poésie, de nom­breux poètes y ont déjà participé.
Aller en haut