> Krystyna Rodowska

Krystyna Rodowska

Par | 2018-04-22T10:46:38+00:00 31 mai 2016|Catégories : Essais|

 

KRYSTYNA RODOWSKA est poète, tra­duc­trice de lit­té­ra­ture fran­çaise et his­pa­no-amé­ri­caine, cri­tique et essayiste.

En 1963, elle obtient une Maîtrise en lettres fran­çaises à l’Université de Varsovie.

Auteur de sept recueils de poèmes dont Gesty na śnie­gu (1968, Gestes sur la neige), Stan posia­da­nia (1981, Position des comptes) – choix de poèmes écrits sur une période de douze ans, Nuta prze­ciw nucie ( 1994, Point contre­point), Szelest, półm­rok, sens ( 1995, Murmures, pénombre, sens), Na dole pło­mień, w górze pło­mień ( 1996, En bas le feu, en haut le feu) – poèmes choi­sis, embras­sant trente ans de son acti­vi­té poé­tique, recueil qui lui a valu le Prix de la Fondation de la Culture en Pologne, Bliżej nagoś­ci ( 2002, Plus près de la nudi­té ). A l’automne 2012 a paru un choix de ses poèmes embras­sant qua­rante-quatre ans de créa­tion poé­tique ; Wiersze Przesiane. (1968 – 2011) (Au tamis du temps – 1968 – 2011)

Ses poèmes sont tra­duits et publiés en fran­çais, espa­gnol, ita­lien, anglais, tchèque, slo­vaque, russe, sué­dois, litua­nien, let­ton, rou­main et macé­do­nien.

En novembre de 1994 la revue lit­té­raire „ Aires” a consa­cré son numé­ro 19 à la pré­sen­ta­tion de sa poé­sie, tra­duite par Bernard Noël (en col­la­bo­ra­tion avec l’auteur) Ses poèmes, dans la même tra­duc­tion, ont aus­si été publiés par la revue Midi. En 2012, l’anthologie de ses poèmes, Vers le Nu, tou­jours dans la même tra­duc­tion, a été publiée en France par L’Harmattan, dans la col­lec­tion POETES DES CINQ CONTINENTS.

Au long des années, elle a fait du jour­na­lisme lit­té­raire, col­la­bo­rant aux plus pres­ti­gieuses revues lit­té­raires en Pologne. De 1979 à 1994 elle a été membre de l’équipe de rédac­tion de la revue lit­té­raire „ Literatura na świe­cie” (« La lit­té­ra­ture dans le monde »). Actuellement, elle col­la­bore à beau­coup d’autres revues et à des pro­grammes cultu­rels radio­pho­niques.

Son acti­vi­té de tra­duc­trice étant paral­lèle à celle de poète et cri­tique, elle a réa­li­sé de nom­breuses tra­duc­tions d’auteurs fran­çais, fran­co­phones et his­pa­no-amé­ri­cains, sur­tout des poètes, de Gérard de Nerval, Jules Laforgue, André Breton, Paul Eluard, Benjamin Péret, Philippe Soupault, Francis Ponge, Philippe Jaccottet, Claude Roy, Bernard Noël, Jean-Pierre Faye, Jacques Dupin, Michel Deguy, Marie-Claire Bancquart , Jean-Michel Maulpoix, Emmanuel Hocquard et d’autres encore. Parmi les grands poètes espa­gnols et lati­no-amé­ri­cains, tra­duits et publiés par Krystyna Rodowska, figurent, entre autres, Vicente Aleixandre, Federico Garcia Lorca, Jorge Guillen, Luis Cernuda, Angel Gonzalez, Vicente Huidobro, Cesar Vallejo, Octavio Paz, Jorge Luis. Borges, Pablo Neruda, Nicanor Parra, Roberto Juarroz, José Emilio Pacheco, Alejandra Pizarnik.

En 1996, elle a reçu le pres­ti­gieux Prix de la revue „ Literatura na świe­cie” pour sa tra­duc­tion du roman de Jean Genet Ceremonie żałobne (Pompes funèbres.) Depuis quelques années elle tra­vaille à la tra­duc­tion du pre­mier volume de l’oeuvre de Marcel Proust, Du côté de chez Swann.

En 2005, elle a obte­nu le Prix de la Société des Auteurs et Compositeurs (ZAIKS) pour l’ensemble de son oeuvre de tra­duc­trice. En 2008, elle a publié une antho­lo­gie per­son­nelle de 14 poètes fran­çais contem­po­rains, de Francis Ponge à Pierre Alferi, Na sza­li znaków (Sur les signes). Son antho­lo­gie de 15 poètes lati­no-amé­ri­cains Umocz

war­gi w kamie­niu (Trempe tes lèvres dans la pierre), la pre­mière de cette ampleur en Pologne (608 pages) est sor­tie en mars 2011, publiée par Biuro Literackie de Wrocław. En octobre 2011, le livre a obte­nu le pres­ti­gieux Prix lit­té­raire de Warszawska Premiera Literacka (Varsovie).

Elle a effec­tué de nom­breux voyages lit­té­raires et d’études en France, Espagne, Canada et Amérique Latine, par­ti­ci­pant aux fes­ti­vals inter­na­tio­naux de poé­sie à Murcia, Cordoba (Espagne), Struga (Macédoine), Druskienniki (Lituanie), Banska Stiavnica (Slovaquie), Buenos -Aires, Trois-Rivières, Mexico-City, Granada de Nicaragua, la Havane ; Rosario, en Argentine, à Medellin, en Colombie (2013), et à Tanger , au Maroc ( 2015).

En 2004 elle a par­ti­ci­pé à la Saison Culturelle polo­naise en France, invi­tée par l’ARPEL Aquitaine.

Bénéficiaire à quatre reprises de la bourse du Ministère de la Culture en Pologne, et deux fois du Centre National du Livre en France.

Elle est membre de l’Association des Ecrivains Polonais et du PEN-club et vient d’être récom­pen­sée de la Médaille Gloria Artis pour l’ensemble de ses tra­vaux lit­té­raires.

 

 

Luis Benitez

El poe­ta, nar­ra­dor, ensayis­ta y dra­ma­tur­go Luis Benítez nació en Buenos Aires el 10 de noviembre de 1956. Sus 32 libros de poesía, ensayo, nar­ra­ti­va y tea­tro han sido publi­ca­dos en Argentina, Chile, España, Estados Unidos, México, Venezuela y Uruguay y obras suyas fue­ron tra­du­ci­das al inglés, fran­cés, alemán, ita­lia­no, fla­men­co, grie­go y mace­do­nio.

Krystyna Rodowska

Par | 2018-04-22T10:46:38+00:00 14 septembre 2012|Catégories : Blog|

Krystyna Rodowska est poète, tra­duc­trice de la lit­té­ra­ture fran­çaise et his­pa­no-amé­ri­caine, cri­tique et essayiste. Elle est l’auteur de six recueils de poé­sie et a obte­nu le prix de la Fondation de la Culture en Pologne. Ses poèmes sont tra­duits en de nom­breuses langues.