> Eric Godichaud, Le cabinet de curiosités

Eric Godichaud, Le cabinet de curiosités

Par | 2018-02-04T16:21:19+00:00 30 septembre 2017|Catégories : Critiques, Eric Godichaud|

Eric Godichaud – Le cabinet de curiosités

 La revue Décharge publie dans sa col­lec­tion Polder « Le cabi­net de curio­si­tés » d’Eric Godichaud. Quand l’imagination fait plai­sir à lire…que tous les curieux de lit­té­ra­ture et de poé­sie se pré­ci­pitent sur ce petit ouvrage.

Un cabi­net de curio­si­tés désigne, du XVIe au XVIIIe siècle, des lieux où sont regrou­pés de mul­tiples objets rares ou étranges repré­sen­tant les trois règnes de la nature (mondes ani­mal, végé­tal et miné­ral), ain­si que des objets créés par l’homme (œuvres d’art, ins­tru­ments scien­ti­fiques, armes, etc.). Ils s’organisaient géné­ra­le­ment en quatre caté­go­ries :

  • arti­fi­cia­lia (objets créés ou modi­fiés par l’Homme : anti­qui­tés, œuvres d’art)
  • natu­ra­lia (créa­tures et objets natu­rels, avec un inté­rêt par­ti­cu­lier pour les monstres)
  • exo­ti­ca (plantes et ani­maux exo­tiques)
  • scien­ti­fi­ca (ins­tru­ments scien­ti­fiques)

 

Eric Godichaud - Le cabinet de curiosités

 Éric GODICHAUD, Le cabi­net de curio­si­tés, Polder 172, 60 pages (et un marque-page).

La visite d’un cabi­net de curio­si­tés est tou­jours un enchan­te­ment pour les petits comme pour les grands. L’appétit de connais­sance y est tou­jours sti­mu­lé par de nom­breuses trou­vailles par­fois rares sou­vent hété­ro­clites.

Mais quand Eric Godichaud choi­sit ce thème, ce n’est pas pour éta­ler sa science mais pour sti­mu­ler la créa­ti­vi­té du lec­teur avec une foule de trou­vailles poé­tiques d’une ima­gi­na­tion arro­sée à la sauce sur­réa­liste, pleine de piments divers. C’est plu­tôt un bazar de l’imaginaire, un bric-à-brac poé­tique sans uni­té de lieu ni uni­té de temps, pour mieux se perdre déli­cieu­se­ment dans tous ces rayon­nages où sont pré­sen­tés de nou­veaux métiers : hiron­del­liste, inven­teur d’appeaux (qui n’aimerait pas dia­lo­guer avec les oiseaux?), rac­com­mo­deur de textes, cher­cheurs d’échos, plieur d’idées, col­lec­tion­neur ou rac­com­mo­deur de nuages, mur­mu­reur à l’oreille du cœur, autant de métiers amis des poètes.

Dans sa pré­face, Alexandre Millon dit que “Le cabi­net des curio­si­tés est un plat de “résis­tance” qui se boit comme du petit lait.” Les ingré­dients de cette recette sont à base d’onirisme, de pré­textes scien­ti­fiques, quelques fleurs immor­telles et quelques jeux de cirque, un fan­tôme, une pin­cée d’ésotérisme, du bleu, des machines à fabri­quer l’orage, un bes­tiaire, Raymond Roussel…  Sans limite, l’imaginaire est for­cé­ment por­teur de bonnes nou­velles. Soyez curieux, lisez ce livre.

mm

Denis Heudré

né en 1963 à Rennes, denis heu­dré cultive son jar­din dis­cret dans un coin de la web­sphère sur son site inter­net