Bob Dylan est un prisme, le prisme de toute une généra­tion. Et Lionel Bourg, avec Watch­ing the riv­er flow, aux édi­tions La Passe du Vent, a choisi de se retourn­er sur sa pro­pre vie à tra­vers ce prisme Dylan. A not­er que ce livre a été écrit bien avant la remise du prix Nobel 2016.

Lionel Bourg aime à revenir sur son itinéraire. Les années 60–70 avec son inven­tiv­ité, une forme de lib­erté nou­velle.  C’est le virage d’une ado­les­cence provin­ciale et mod­este autour de Saint-Eti­enne, après la décou­verte de la Beat Gen­er­a­tion, du rock, et des mou­ve­ments con­tes­tataires. Les temps changeaient et Lionel Bourg en témoin direct, a su con­serv­er tous ses sou­venirs intacts pour nous mon­tr­er dans cet ouvrage la con­struc­tion petit à petit, au fil de lec­tures et de musique, d’une con­science lit­téraire abreuvée à de nom­breuses sources français­es ou améri­caines (le fameux rêve améri­cain). “Bob mon­trait le chemin. Je devais met­tre les pas dans les siens.” mais aus­si dans les semelles de vent de Rim­baud. “le monde me tirait par la manche” pour pren­dre la route de Ker­ouac ou remon­ter “le Guadalquivir — le Mis­souri, le Rio Grande -” .

 

Lionel BOURG, Watching the river flow, éditions La Passe du Vent, 2017, 144p, 13€.

Lionel BOURG, Watch­ing the riv­er flow, édi­tions La Passe du Vent, 2017, 144p, 13€.

Des émois et états d’âme de l’ado­les­cent aux pris­es de posi­tion de l’écrivain pro­lixe qu’il est devenu, il n’y a que quelques chan­sons, quelques films, quelques poèmes. Car c’est aus­si cela (et peut-être surtout) qui con­stru­it un homme. A tra­vers la jeunesse de Lionel Bourg, avec ses rêves, ses joies et ses drames, ce livre est aus­si un témoignage sur ce que furent ces années vues de province chez un ado­les­cent épris de lit­téra­ture et de rock ‘n roll. Même si les USA ne font plus autant rêver.

Une vie loin du Mis­sis­sip­pi, mais auprès de “la Durèze, le Gier, le Rhône, la Saône, la Loire, le Lignon, l’Y­onne, le Furan, le Dor­lay, la Gampille”. Une vie dans l’ex­i­gence du beau verbe avec comme tou­jours un style tout en ciselures.

Un livre que toute une généra­tion devrait acheter, et bien au-delà tous ceux qui voudraient par­faire leurs con­nais­sances sur cette péri­ode ou tout sim­ple­ment tout ceux qui aiment la lit­téra­ture et le rock.

mm

Denis Heudré

né en 1963 à Rennes, denis heudré cul­tive son jardin dis­cret dans un coin de la web­sphère sur son site inter­net