Florent Toniello, Foutu poète improductif

Par |2019-11-14T10:42:28+01:00 25 septembre 2019|Catégories : Critiques, Florent Toniello|

Pub­lié par les Édi­tions Rafael de Sur­tis, dans sa col­lec­tion “Pour un Ciel désert”, Foutu poète impro­duc­tif, le dernier ouvrage de Flo­rent Toniel­lo, explore en mode-poète le monde de l’en­tre­prise. Mais au-delà de l’o­rig­i­nal­ité de cette démarche, la poésie est bien au rendez-vous.

Pour­tant qu’y a‑t-il de plus éloigné de l’en­tre­prise, de l’é­conomie libé-immorale, de la com­péti­tion, que la poésie? Et si les mots du poète pou­vaient éclair­er les hommes jusque dans leur rela­tion au travail?

Flo­rent Toniel­lo, Foutu poète impro­duc­tif, illus­tra­tions Eloïse Rey, Edi­tions Rafaël de Sur­tis, 2018,  44 pages, 15 €.

Flo­rent Toniel­lo a bien con­nu ce monde de l’en­tre­prise mod­erne, unique­ment tournée vers le prof­it des action­naires. Son habi­tude de cro­quer les tra­vers de ses col­lègues par de petits textes a sans doute fait de lui un extrater­restre en son milieu.

 

C’est la pre­mière fois
depuis qu’on en distribue
aux servi­teurs zélés de grade inférieur
que QUELQU’UN REFUSE DES STOCK-OPTIONS
me reproche-t-on dans un bureau climatisé.

 Comme si enfant déjà en m’endormant
je rêvais de la richesse abondante
procurée par un cours d’ac­tion à la hausse.

 

L’en­tre­prise soi-dis­ant à la pointe de l’in­no­va­tion, avec la moder­nité comme objec­tif à tout prix, n’ou­blie-t-elle pas l’essen­tiel : les valeurs, le sens de l’humain.

Et Toniel­lo d’op­pos­er le pou­voir d’une start-up nation à celui des mots, avec le jar­gon inter­na­tion­al­isant de l’é­conomie ramené en pré­texte poé­tique. Foutu poète qui délaisse ses dossiers de “joint-ven­ture” ou d’au­dits de sys­tèmes infor­ma­tiques pour la poésie d’un louk­oum, de quelques carpes dans un étang, des dif­férentes formes de nez, d’un tajine au pruneau sous un figu­ier. Foutu poète qui voit l’en­tre­prise au-delà des slides et des con­f­call et en détecte le mal sans courbe ni graphique mais non sans humour…

 

J’hésite à embrass­er pleinement
LA RELIGION POWERPOIN
T

 

 

Présentation de l’auteur

Florent Toniello

Flo­rent Toniel­lo est né en 1972 à Lyon, entre Rhône et Saône. Dans une autre vie, il a été, prin­ci­pale­ment à Brux­elles, man­ag­er dans les tech­nolo­gies de l’information pour une grande entre­prise transna­tionale. Depuis 2012, il a rejoint les bor­ds de l’Alzette, à Weimer­skirch, au grand-duché de Lux­em­bourg. Il se cache le plus sou­vent der­rière les textes des autres, s’occupant de relec­ture, cor­rec­tion et tra­duc­tion pour divers édi­teurs et jour­naux lux­em­bour­geois. Mais il ne dédaigne pas non plus de s’adonner à l’écriture : out­re des arti­cles – sur la poésie et la cul­ture en général – et un poème dans l’hebdomadaire woxx, il pub­lie en novem­bre 2015 aux édi­tions Phi le recueil Flo[ts], pre­mier prix du con­cours lit­téraire nation­al 2015 du grand-duché de Lux­em­bourg. Il col­la­bore égale­ment à La Tri­bune du Jel­ly Rodger, revue de pro­pa­gande poé­tique. À paraître encore aux édi­tions Phi : Apotropaïque, recueil d’acrostiches.

 

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

Florent Toniello, Foutu poète improductif

Pub­lié par les Édi­tions Rafael de Sur­tis, dans sa col­lec­tion “Pour un Ciel désert”, Foutu poète impro­duc­tif, le dernier ouvrage de Flo­rent Toniel­lo, explore en mode-poète le monde de l’en­tre­prise. Mais au-delà de […]

mm

Denis Heudré

né en 1963 à Rennes, denis heudré cul­tive son jardin dis­cret dans un coin de la web­sphère sur son site inter­net

Aller en haut