Daniel Brochard convoque, pour sa 15e livrai­son, sept auteurs et non des moindres. Y figurent ain­si Jean Chatard, poète che­vron­né, l’excellent Cathalo, et de nou­velles voix.

Quarante-huit pages de beaux poèmes très divers.

À son habi­tude, le poète Georges Cathalo consigne dans un long poème, répar­ti en qua­trains, la « peur » contem­po­raine, sai­sis­sante, incon­trô­lée, incontrôlable.

Ils ont peur de la jeunesse
de la vitesse et des couleurs
de ce qui s’élance et sourit
au-delà des mondes que l’on s’invente

 

Revue Mot à maux, n°15, décembre 2020, 4 euros.

Avec son acui­té fon­cière et une dose d’humour, il joue à « qu’est-ce que la poé­sie ? » et « qui suis-je ? » Plus lyrique, Chatard raconte entre « effroi » et « cour­sives du ciel » l’approche de la mort et l’ « émoi » qui va avec.

 

On ouvri­ra les tombes et le grain sera lourd devant
l’outil hos­pi­ta­lier devant la main frileuse
qui repeint la clarté

 

Eric Chassefière, en un très long poème de dix pages, dévide une chro­nique du « vent », entre caresse, souffle, « qui touche à peine », « ce vent-là tout près des mots » ou « page de la mer gon­flée de vent ».  Beaucoup de souffle, d’intense créativité.

Un pes­si­misme assez aigu tra­verse les poèmes de Victor Malzac, qui « attend que les jours passent ».

Alexandra Bouge rend à la mère un hom­mage conte­nu, ten­tant de pré­ser­ver dans les mots « l’esprit de ma mère bâti dans ce qui m’entoure ».

La revue s’honore encore des textes  de Lise Debelroute et Daniel Hartmann. Revue à suivre, bien sûr. 

mm

Philippe Leuckx

Né à Havay en 1955. Etudes de lettres romanes.
Membre de l'Association des Ecrivains belges.
Critique dans plu­sieurs revues et blogs (Journal des poètes, Francophonie vivante, Bleu d'encre, poe­zi­bao, Les Belles Phrases, revue Texture...)

Prix Emma-Martin 2011.

Auteur d'une tren­taine de livres et pla­quettes de poé­sie : Une ombreuse soli­tude, Comme une épaule d'ombres, Le frau­deur de poèmes, Le fleuve et le cha­grin, Touché cœur, Une espèce de tour­ment ?, Rome rumeurs nomades, Selon le fleuve et la lumière, Un pié­ton à Barcelone, Rome à la place de ton nom, D'enfances...