Daniel Brochard con­voque, pour sa 15e livrai­son, sept auteurs et non des moin­dres. Y fig­urent ain­si Jean Chatard, poète chevron­né, l’ex­cel­lent Catha­lo, et de nou­velles voix.

Quar­ante-huit pages de beaux poèmes très divers.

À son habi­tude, le poète Georges Catha­lo con­signe dans un long poème, répar­ti en qua­trains, la « peur » con­tem­po­raine, sai­sis­sante, incon­trôlée, incontrôlable.

Ils ont peur de la jeunesse
de la vitesse et des couleurs
de ce qui s’élance et sourit
au-delà des mon­des que l’on s’invente

 

Revue Mot à maux, n°15, décem­bre 2020, 4 euros.

Avec son acuité fon­cière et une dose d’hu­mour, il joue à « qu’est-ce que la poésie ? » et « qui suis-je ? » Plus lyrique, Chatard racon­te entre « effroi » et « cour­sives du ciel » l’ap­proche de la mort et l’ « émoi » qui va avec.

 

On ouvri­ra les tombes et le grain sera lourd devant
l’outil hos­pi­tal­ier devant la main frileuse
qui repeint la clarté

 

Eric Chas­se­fière, en un très long poème de dix pages, dévide une chronique du « vent », entre caresse, souf­fle, « qui touche à peine », « ce vent-là tout près des mots » ou « page de la mer gon­flée de vent ».  Beau­coup de souf­fle, d’in­tense créativité.

Un pes­simisme assez aigu tra­verse les poèmes de Vic­tor Malzac, qui « attend que les jours passent ».

Alexan­dra Bouge rend à la mère un hom­mage con­tenu, ten­tant de préserv­er dans les mots « l’e­sprit de ma mère bâti dans ce qui m’entoure ».

La revue s’honore encore des textes  de Lise Debel­route et Daniel Hart­mann. Revue à suiv­re, bien sûr. 

mm

Philippe Leuckx

Né à Havay en 1955. Etudes de let­tres romanes.
Mem­bre de l’As­so­ci­a­tion des Ecrivains belges.
Cri­tique dans plusieurs revues et blogs (Jour­nal des poètes, Fran­coph­o­nie vivante, Bleu d’en­cre, poez­ibao, Les Belles Phras­es, revue Tex­ture…)

Prix Emma-Mar­tin 2011.

Auteur d’une trentaine de livres et pla­que­ttes de poésie : Une ombreuse soli­tude, Comme une épaule d’om­bres, Le fraudeur de poèmes, Le fleuve et le cha­grin, Touché cœur, Une espèce de tour­ment ?, Rome rumeurs nomades, Selon le fleuve et la lumière, Un pié­ton à Barcelone, Rome à la place de ton nom, D’enfances…