Revue des revues

Les Cahiers du Sens : la colère

Ce 23e volume de l’excellente revue Les Cahiers du Sens est centré sur la colère, ce qui n’étonnera guère ceux qui connaissent Jean-Luc Maxence, lequel ressent bien des colères légitimes devant l’imbécilité qui semble se développer (sans cesse) ici et là. La revue est divisée en deux parties : une trentaine de textes d’abord, répondant de diverses manières à la thématique ; une anthologie permanente de poèmes, ensuite, comme chaque année, regroupant environ 80 poètes.

Le centenaire de la NRF

La NRF a eu cent ans. Ce n’est plus seulement une revue, c’est une institution, d’autant qu’elle s’identifie dans l’imaginaire collectif et la réalité éditoriale avec l’aventure des éditions Gallimard. Nous ne sommes pas ici de ceux, un peu mesquins tout de même, qui passent leur temps à casser du sucre sur les éditions Gallimard et la NRF, bien au contraire. Il y a en cela, ces ressentiments fréquents, une petitesse qui ne nous émeut guère. Non, ici, nous tirons notre chapeau et nous saluons la vieille Dame bien vivante quand elle passe devant nous.

Hopala, une revue ouverte à la poésie

    Editée en Bretagne, la revue Hopala accorde une place importante à la poésie. Placée sous le signe de la  littérature, du débat, et de la création artistique, elle ouvre ses colonnes à la fois aux auteurs bretons et aux auteurs de pays étrangers. Ce n’est pas pour rien que cette revue de qualité est sous-titrée « La Bretagne au monde ».

Siècle 21 n°22, printemps/été 2013

La revue Siècle 21 s’est imposée dans paysage littéraire contemporain. Et de belle manière, nous en parlions il y a quelques mois : http://www.recoursaupoeme.fr/revue-des-revues/passage-en-revues/sophie-dalen%C3%A7on-0.

Europe : Sebald et Tranströmer

Le très beau numéro de mai 2013 de la revue Europe propose deux dossiers sur W.G. Sebald et Tomas Tranströmer.

De nombreuses facettes de l’œuvre de Sebald y sont analysées et mises en valeur. L’auteur d’un article s’intéresse à la poésie, l’autre au temps et à l’Histoire… La revue propose aussi plusieurs témoignages (de l’éditrice de Sebald en France, de l’un de ses traducteurs et de collègues).

Grandeur (et petites inquiétudes) du Journal des Poètes

Ce récent numéro s’ouvre sur des paroles rassurantes de notre ami et collaborateur Jean-Luc Wauthier, au sujet de la situation du Journal des Poètes, belle aventure dont il est le rédacteur en chef. Wauthier ne craint pas de parler d’argent et des difficultés rencontrées face au retrait de certains financeurs. Le JdP se bat pour vivre. On le comprend. C’est le propre de toute structure qui défend la poésie, et ce n’est jamais aisé.

Passage en revues

 

Autour de Diérèse,  Ecrit (s) du Nord, Phoenix

Les carnets d’Eucharis

Nathalie Riera est une lectrice infatigable. Egalement Poète, elle a publié Puisque beauté il y a (Lanskine, 2010), un recueil qui, en se gardant de tout solipsisme, couronne le jour qui passe et sait jouer des saisons de l’homme sur la terre Depuis 2008, elle diversifie, dans sa revue numérique Les carnets d’Eucharis, les approches et les contenus littéraires. Sans sectarisme mais ouvert aux tendances esthétiques les plus novatrices, son site est devenu incontournable.

La revue des revues de Sophie d’Alençon

autour de Vents Alizés, Contre-Allées, Le Journal des Poètes, N4728, Soleils & cendre, Nunc, Poësis, L’hôte

La revue des revues de Christophe Dauphin

autour de : Lettres Roumaines, Empreintes, Diérèse, Chiendents, Coup de Soleil, 7 à dire, Friches, Spered Gouez, La main millénaire, Concerto pour marées et silence, Intranqu’illités 

Faites entrer l'Infini, n°54

Le dernier numéro de la revue Faites entrer l’Infini, édité par la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet, a pour titre : Aragon dans son siècle, par 25 écrivains d’aujourd’hui.

Autour de Voix d’encre, A l’index, L’Intranquille, Arpa et Europe

 

Le numéro 47 de la belle revue Voix d’encre propose des textes de sept poètes : Muriel Stuckel, Daniel Martinez, Emmanuel Merle, Isabelle Lévesque, Agnès Adda, Calou Semin et Monique Saint-Julia. Le volume s’ouvre sur un poème émouvant et fort de Muriel Stuckel, dont les mêmes éditions ont publié un recueil il y a peu,  
Le poème est dédié à Béatrice Douvre :

 

La revue Les Hommes sans épaules ou la communauté des invisibles

Quel curieux titre d’abord, Les Hommes sans Epaules ! Et quand on comprend que ce titre se réfère à un livre de J. H. Rosny Aîné, Le Félin géant, aux temps immémoriaux de l’âge des cavernes et de la fiction populaire, le mystère ou le trouble s’épaississent.

Une aventure intellectuelle et poétique unique : la revue Conférence

 Née en 1995, la revue Conférence a maintenant près de vingt ans d’existence. En sa forme, sa taille, son volume, sa beauté, elle est toujours aussi extraordinaire, une sorte d’ovni dans le monde éditorial contemporain. En son développement aussi, puisqu’au fil du temps la revue est devenue maison d’édition, publiant des poètes tels que Pascal Riou ou Pierre-Alain Tâche, des ouvrages inclassables, des essais, en particulier et récemment ceux de Salvatore Satta ou Giuseppe Capograssi.

Passage en revues

Autour de  Siècle 21, Meet, Le Journal des Poètes, Phoenix et The French Literary Review  

 

 

Passage en revues

 Autour de Arpa, Europe, La Passe, La main millénaire et Phoenix

 

La revue Nunc fête sa dixième année

Et de quelle manière ! Ce 27e numéro de la toujours très belle revue Nunc, accompagné de dessins et de photographies superbes de sculptures de Paul de Pignol, s’organise autour d’un dossier consacré au poète anglais Gérard Manley Hopkins. Aussi connu et important dans le monde anglo-saxon que peut l’être Rimbaud dans le monde francophone.

Pages