Une revue tri­mes­trielle qui com­mence par un très bel édi­to du direc­teur de la publi­ca­tion Karim De Broucker, sui­vi par le focus sur un auteur, pour ce numé­ro 34 il s’agit de Marie Cosnay…

Un entre­tien pré­cède un nombre impres­sion­nant d’articles et  de textes cri­tiques signés par des spé­cia­listes, ou des auteurs, des autrices, des ami(e) de la poète. Une approche plu­ri­dis­ci­pli­naire, et riche, qui per­met de faire décou­vrir l’œuvre de l’artiste élu(e), sans empié­ter sur la décou­verte de son uni­vers et de ses productions.

D’autres rubriques sup­portent le som­maire de cette revue : « Partage de voix », « Voix d’ailleurs », « Mémoire », « Sporades »,  « Arts », et « Grapillage/​lectures » …  Ces rubriques laissent une large place au poème, tant il est vrai que « Partage de voix » consti­tue les deux tiers du volume. Aux côtés de Jacques Lucchesi et d’Ada Mondes, quel plai­sir de retrou­ver Claire Légat, qui se fait bien trop rare !

Revue Phœnix n°34, Cahiers lit­té­raires internationaux.

Le nom des autres rubriques signale clai­re­ment le sou­ci d’ouvrir les hori­zons et les approches. Il s’agit de créer des ponts entre les langues, les pays, les poètes, en pro­po­sant des publi­ca­tions bilingues. Pour ce numé­ro Daniel Bèghe, poète ita­lien tra­duit par Marilyne Bertoncini, et Franck Merger qui nous offre  un aper­çu de la poé­sie ira­nienne. Ces rubriques per­mettent éga­le­ment aux lec­teurs de croi­ser des noms par­fois peu aper­çus, voire pas du tout. Les Grapillage/​lectures  per­mettent de clore le volume sur des cri­tiques de recueils à décou­vrir. Divers points de vue se suc­cèdent, des lec­tures signées notam­ment  Marie-Christine Masset, Marilyne Bertoncini ou bien encore Philippe Leuckx…

Une revue qui compte donc dans ce pay­sage fran­co­phone, par­mi celles qui portent la parole poé­tique en cette période où elle est si mal­me­née par le contexte sani­taire. Une pas­se­relle comme en évoque si magni­fi­que­ment Claire Légat dans ces pages :

Hors-piste

Il m’incombe de res­ter 
passerelle
crédible
vers 
l’incréé

 

Et pour aller plus avant dans cette démarche, l’équipe a pu orga­ni­ser avec EntreRevues sa pre­mière vidéo éla­bo­rée à par­tir de ce beau numé­ro 34, en atten­dant celle du 28 date du Jeudi des Mots qui sera dif­fu­sé sur YouTube,  et met­tra André Ughetto, fon­da­teur de la revue, à l’honneur.

 

 

Soirée Phœnix, orga­ni­sée par EntreRevues, “Marie Cosnay & Co”. La revue Phœnix vous pro­pose une ren­contre autour de l’autrice invi­tée de son der­nier numé­ro, Marie Cosnay, ain­si que d’autres contri­bu­teurs du n° 34. Une conver­sa­tion avec Marie Cosnay, Warren Motte, Jane Sautière, Bernabé Wesley, Daniele Beghè & Marilyne Bertoncini .

mm

Carole Mesrobian

Carole Carcillo Mesrobian est poète, cri­tique lit­té­raire, revuiste et per­for­meuse. Elle publie en 2012 Foulées désul­toires aux Editions du Cygne, puis, en 2013, A Contre murailles aux Editions du Littéraire, où a paru, au mois de juin 2017, Le Sursis en consé­quence. En 2016, La Choucroute alsa­cienne paraît aux Editions L’âne qui butine, et Qomme ques­tions, de et à Jean-Jacques Tachdjian par Vanina Pinter, Carole Carcilo Mesrobian, Céline Delavaux, Jean-Pierre Duplan, Florence Laly, Christine Taranov,  aux Editions La chienne Edith. Elle est éga­le­ment l'auteure d'Aperture du silence (2018) et Ontogenèse des bris (2019), chez PhB Editions. Cette même année 2019 paraît A part l'élan, avec Jean-Jacques Tachdjian, aux Editions La Chienne, et Fem mal avec Wanda Mihuleac, aux édi­tions Transignum ; en 2020 dans la col­lec­tion La Diagonale de l'écrivain, Agencement du désert, paru chez Z4 édi­tions, et Octobre, un recueil écrit avec Alain Brissiaud paru chez PhB édi­tions. Elle par­ti­cipe aux antho­lo­gies Dehors (2016,Editions Janus), Apparaître (2018, Terre à ciel) De l'humain pour les migrants (2018, Editions Jacques Flamand) Esprit d'arbre, (2018, Editions pour­quoi viens-tu si tard), Le Chant du cygne, (2020, Editions du cygne), Le Courage des vivants (2020, Jacques André édi­teur), Anthologie Dire oui (2020, Terre à ciel), Voix de femmes, antho­lo­gie de poé­sie fémi­nine contem­po­raine, (2020, Plimay). Parallèlement paraissent des textes inédits ain­si que des cri­tiques ou entre­tiens sur les sites Recours au Poème, Le Capital des mots, Poesiemuzicetc., Le Littéraire, le Salon Littéraire, Décharge, Texture, Sitaudis, De l’art hel­vé­tique contem­po­rain, Libelle, L’Atelier de l'agneau, Décharge, Passage d'encres, Test n°17, Créatures , Formules, Cahier de la rue Ventura, Libr-cri­tique, Sitaudis, Créatures, Gare Maritime, Chroniques du ça et là, La vie mani­feste, Francopolis, Poésie pre­mière, L’Intranquille., le Ventre et l'oreille, Point contem­po­rain. Elle est l’auteure de la qua­trième de cou­ver­ture des Jusqu’au cœur d’Alain Brissiaud, et des pré­faces de Mémoire vive des replis de Marilyne Bertoncini et de Femme conserve de Bluma Finkelstein. Auprès de Marilyne ber­ton­ci­ni elle co-dirige la revue de poé­sie en ligne Recours au poème depuis 2016. Elle est secré­taire géné­rale des édi­tions Transignum diri­gées par Wanda Mihuleac.