Accueil> Lili Frikh, Tu t’appelles comment et autres poèmes

Lili Frikh, Tu t’appelles comment et autres poèmes

Par |2022-11-08T12:16:15+01:00 6 novembre 2022|Catégories : Lili Frikh, Poèmes|

Textes tirés de l’album Tu t’ap­pelles com­ment fait en col­lab­o­ra­tion avec Brieuc Le Meur.

 

 

Lili ?
Oui
C’est toi qui écris ?
Non
Alors c’est moi ?
Non plus

 Alors c’est qui ?
                                                                                                                      tu m’entends là ?
Per­son­ne en par­ti­c­uli­er quelqu’un en général
Tu t’appelles comment

Quand tu dis Je alors tu dis quoi ?

Je
non plus
Je
Je ça dit pas
Je ça fait dire

Lili à Mont­pe­lier en 2015 — Brieuc Le Meur

on avait dit Chiens

c’est les Chiens    qu’on est obligé de rencontrer
pour voir autre chose
voir autre chose
c’est toujours
c’est tou­jours les bêtes qui accom­pa­g­nent les hommes
c’est jamais les hommes qui accom­pa­g­nent les hommes
c’est tou­jours les bêtes les monstres
qui sont là

 où per­son­ne ne va chercher personne

ma vie, la vie

c’est ma dis­po­si­tion d’esprit quand je suis libre
quand je prends des trains et des avions
j’fais ça
je décide
que la vie c’est ça
et ça et ça et ça et ça tu vois
et
je suis comme ça au départ
et je trou­ve la vie
comme ça
une
je trou­ve la vie comme ça
ma vie
la vie

c’est la dedans que je suis le plus
le mieux le plus libre
capa­ble juste­ment de parler
en dehors de tous les clichés un homme et une femme ça baise ben non
pas tou­jours   
ça peut mieux faire

 

Présentation de l’auteur

Lili Frikh

Lili Frikh fait des études de philoso­phie et oublie Après “Lalala”, album “CHOC” dans Le Monde de la musique réal­isé par Jean-Claude Van­nier chez Poly­gram Paris et sa Pein­ture sans Pein­ture Prix de l’Élan Créa­teur, elle pub­lie en 2012 un pre­mier livre, Bleu, ciel non com­pris avec une pré­face d’Alain Bor­er, édi­tions Gros­Textes. Suiv­ront Car­net sans bord2017(Mention spé­ciale du prix René Ley­naud), Tôle frois­sée 2018 (Sélec­tion SGDL) à La rumeur libre édi­tions et La vie mon­stre 2019, à La Boucherie lit­téraireExtrême­ment sen­si­ble aux nou­velles don­nées de créa­tion,  elle enreg­istre entre Écrire et Par­ler, un album d’ambiant élec­tron­ique et poésie, Tu t’appelles com­ment. À paraître aux Édi­tions f4, Berlin 2022.

Après Lalala, album « Choc » dans Le Monde de la musique, réal­isé par Jean-Claude Van­nier, Poly­gram et sa Pein­ture sans Pein­ture Prix de l’Élan Créa­teur avec Vir­gin Kimono,  Elle com­mence un dia­logue sans lim­ite entre par­ler et écrire et pub­lie un pre­mier livre BLEU/ciel non com­pris, pré­face Alain Bor­er, éd. Gros Textes, 2012. En 2017, elle sort Car­net sans bord à La Rumeur libre édi­tions, Men­tion spé­ciale du Prix René Ley­naud et Tôle frois­sée, sélec­tion du Prix des Décou­vreurs en 2018. En 2019, elle prononce les con­di­tions de l’écriture dans La Vie Mon­stre à La Boucherie lit­téraire. Extrême­ment sen­si­ble aux nou­velles don­nées de créa­tion, elle écrit sans sup­port à tra­vers un album d’ambiant élec­tron­ique et poésie Tu t’appelles com­ment ? réal­isé par Brieuc Le Meur. Une ren­con­tre et un tra­vail artis­tique sus­pendus dans le temps. À paraître aux Édi­tions f4, Berlin 2020.

 

Autres lec­tures

image_pdfimage_print
mm

Carole Mesrobian

Car­ole Car­cil­lo Mes­ro­bian est poète, cri­tique lit­téraire, revuiste, per­formeuse, éditrice et réal­isatrice. Elle pub­lie en 2012 Foulées désul­toires aux Edi­tions du Cygne, puis, en 2013, A Con­tre murailles aux Edi­tions du Lit­téraire, où a paru, au mois de juin 2017, Le Sur­sis en con­séquence. En 2016, La Chou­croute alsa­ci­enne paraît aux Edi­tions L’âne qui butine, et Qomme ques­tions, de et à Jean-Jacques Tachd­jian par Van­i­na Pin­ter, Car­ole Car­ci­lo Mes­ro­bian, Céline Delavaux, Jean-Pierre Duplan, Flo­rence Laly, Chris­tine Tara­nov,  aux Edi­tions La chi­enne Edith. Elle est égale­ment l’au­teure d’Aper­ture du silence (2018) et Onto­genèse des bris (2019), chez PhB Edi­tions. Cette même année 2019 paraît A part l’élan, avec Jean-Jacques Tachd­jian, aux Edi­tions La Chi­enne, et Fem mal avec Wan­da Mihuleac, aux édi­tions Tran­signum ; en 2020 dans la col­lec­tion La Diag­o­nale de l’écrivain, Agence­ment du désert, paru chez Z4 édi­tions, et Octo­bre, un recueil écrit avec Alain Bris­si­aud paru chez PhB édi­tions. nihIL, est pub­lié chez Unic­ité en 2021, et De nihi­lo nihil en jan­vi­er 2022 chez tar­mac. A paraître aux édi­tions Unic­ité, L’Ourlet des murs, en mars 2022. Elle par­ticipe aux antholo­gies Dehors (2016,Editions Janus), Appa­raître (2018, Terre à ciel) De l’hu­main pour les migrants (2018, Edi­tions Jacques Fla­mand) Esprit d’ar­bre, (2018, Edi­tions pourquoi viens-tu si tard), Le Chant du cygne, (2020, Edi­tions du cygne), Le Courage des vivants (2020, Jacques André édi­teur), Antholo­gie Dire oui (2020, Terre à ciel), Voix de femmes, antholo­gie de poésie fémi­nine con­tem­po­raine, (2020, Pli­may). Par­al­lèle­ment parais­sent des textes inédits ain­si que des cri­tiques ou entre­tiens sur les sites Recours au Poème, Le Cap­i­tal des mots, Poe­siemuz­icetc., Le Lit­téraire, le Salon Lit­téraire, Décharge, Tex­ture, Sitaud­is, De l’art helvé­tique con­tem­po­rain, Libelle, L’Atelier de l’ag­neau, Décharge, Pas­sage d’en­cres, Test n°17, Créa­tures , For­mules, Cahi­er de la rue Ven­tu­ra, Libr-cri­tique, Sitaud­is, Créa­tures, Gare Mar­itime, Chroniques du ça et là, La vie man­i­feste, Fran­copo­lis, Poésie pre­mière, L’Intranquille., le Ven­tre et l’or­eille, Point con­tem­po­rain. Elle est l’auteure de la qua­trième de cou­ver­ture des Jusqu’au cœur d’Alain Bris­si­aud, et des pré­faces de Mémoire vive des replis de Mar­i­lyne Bertonci­ni et de Femme con­serve de Bluma Finkel­stein. Auprès de Mar­i­lyne bertonci­ni elle co-dirige la revue de poésie en ligne Recours au poème depuis 2016. Elle est secré­taire générale des édi­tions Tran­signum, dirige les édi­tions Oxy­bia crées par régis Daubin, et est con­cep­trice, réal­isatrice et ani­ma­trice de l’émis­sion et pod­cast L’ire Du Dire dif­fusée sur radio Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM.
Aller en haut