Dans le n° 168 de Recours au Poème (mis en ligne début novem­bre 2016), 
je pub­li­ais une note de lec­ture sur le dernier livre de Jean-Pierre Georges, “Jamais mieux”. Mais j’avais lam­en­ta­ble­ment con­fon­du cet écrivain avec Jean-François Dubois. 
Aus­si faut-il lire cette note en sup­p­ri­mant à la fin du 3ème para­graphe le pas­sage suiv­ant : “Mais Jean-Pierre Georges m’a envoyé… les édi­teurs nég­lig­eraient ?”. Je demande à Jean-Pierre Georges et à Jean-François Dubois de bien vouloir accepter mes excus­es comme je le fais auprès des lecteurs de Recours au Poème que j’ai induits en erreur. Voilà qui devait être dit…

Lucien Was­selin

 

mm

Lucien Wasselin

Il a pub­lié une ving­taine de livres (de poésie surtout) dont la moitié en livres d’artistes ou à tirage lim­ité. Présent dans plusieurs antholo­gies, il a été traduit en alle­mand et col­la­bore régulière­ment à plusieurs péri­odiques. Il est mem­bre du comité de rédac­tion de la revue de la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Tri­o­let, Faîtes Entr­er L’In­fi­ni, dans laque­lle il a pub­lié plusieurs arti­cles et études con­sacrés à Aragon. A sig­naler son livre écrit en col­lab­o­ra­tion avec Marie Léger, Aragon au Pays des Mines (suivi de 18 arti­cles retrou­vés d’Aragon), au Temps des Ceris­es en 2007. Il est aus­si l’au­teur d’un Ate­lier du Poème : Aragon/La fin et la forme, Recours au Poème éditeurs.